Paroles d’alumni – KYTO PROD ou la valorisation de la nature grâce à la science

 

Une carrière destinée à l’enseignement universitaire…

Docteure et professeure universitaire en biotechnologie, Olfa KILANI était destinée à une carrière dans l’enseignement et la recherche scientifique. La fibre entrepreneuriale qui l’anime l’a finalement poussée, il y a deux ans, à se consacrer entièrement à son Startup, KYTO PROD, fondée sur les résultats de ses travaux de recherche sur la valorisation du « Chitosan ». Son savoir-faire, elle l’explique simplement par « l’extraction d’une molécule, le Chitosan, à travers des déchets marins tels que les carapaces des crustacés ou à partir des végétaux comme les champignons ». Cette molécule est la base d’une gamme produits cosmétiques et médicaux (crèmes, minceur, cicatrisant, etc..). Elle est aussi exploitable en agro-alimentaire bio-conservateur ou encore en agriculture comme biofertilisant mais également dans la biofiltration des eaux usées.

La mise en valeurs de « déchets marins » confère un impact environnemental important à KYTO PROD. Cette alternative prometteuse, s’appuyant sur un précédés zéro déchet où toutes les étapes de la transformation génèrent un sous-produit qui ajoute une valeur à l’entreprise et élargie encore la gamme de ses produits rendant faisant ainsi d’une biomasse rejetée une richesse naturelle .

Dans un pays durement touché par la crise du Covid-19, la startup fait face à cette crise sanitaire et économique sans précédent et saisit l’opportunité en réorientant sa production vers une gamme de produits désinfectants,. Cette capacité d’adaptation permet à KYTO-PROD de générer des premiers revenus et de donner de la crédibilité auprès des partenaires, grossistes et clients par l’accessibilité et la qualité des produits. Cette relation est en grande partie due au profil impressionnant du porteur de projet « technique mais opérationnelle ». Pour faciliter la relance des entreprises face à la crise du Covid, KYTOPROD bénéficiera également du soutien en avance remboursables du projet SAVE financé par l’Union Européenne.

 

 

Zoom sur le développement de KYTO PROD

L’entreprise participe à plusieurs programmes d’accélération et connait du succès. Succès qui lui permet de rencontrer un premier investisseur et d’entamer une première levée de fonds ; des plans d’expansion, de réaménagement des locaux et l’acquisition d’équipements (véhicule, machine sophistiquée).

La brillante participation de KYTO PROD à Emerging Méditerranean (EM) puis au Social and Inclusive business Camp (SIBC) lui a permis de créer un réseau et de rencontrer plusieurs acteurs et potentiels partenaires dans le secteur dont notamment Gédéon Mashishi, participant du SIBC 2020 et dirigeant de l’entreprise 24 Bio SAS en République Démocratique du Congo. Ces échanges et rencontres permettent de nouer un premier partenariat entre les deux entités qui consistera à approvisionner KYTO PROD en matières premières importantes dans la production de ses gammes.

« Ce partenariat en réjouit plus d’un car c’est l’un des objectifs derrière la mise en œuvre de ce type du programme » explique l’une des organisatrices du programme. De son coté, Olfa déplore en effet un manque de confiance entre les entrepreneurs et potentiels partenaires qui ralentit les affaires. « De meilleures relations aboutiraient à des projets profitables pour toutes les parties. Ce type de programme peut agir comme un accélérateur de confiance entre les acteurs ».

 

 

Deuxième levée de fonds, projets futurs et valeurs partagées

Chez KYTO PROD, les valeurs c’est de « rendre ce qu’on nous a offert, permettre aux autres de réaliser leurs projets en leur apportant du soutien et des retours d’expérience ». Ainsi, Olfa soutient et encourage les jeunes en siégeant comme membre du jury et mentor pour plusieurs concours de startups en Biotech et HealthTech. Elle souhaite inspirer les jeunes ingénieurs et professionnels à oser et à se lancer dans l’entreprenariat à la fin de leur étude ou recherche. En interne, KYTO PROD souhaite être une startup modèle où il fait bon vivre pour les employés et donner un cadre de travail agréable.

Actuellement, KYTO PROD est en discussion pour une deuxième levée de fonds avec un investisseur. L’objectif est désormais de conquérir les marchés internationaux mais également de mettre en place une nouvelle gamme de produits de beauté sur le segment de cosmétique clinique réparateur, selon des demandes des clients.